Episode 10 : Les soirées Nova et les premiers articles



Courant 2000, depuis quelques temps T-Shirt Store est sur les rails. Les premières pubs ont été enregistrées, quelques commandes arrivent chaque jour mais les t-shirts sont toujours stockés dans la chambre d’un étudiant et il faut maintenant faire connaître le site pour que ça décolle. C'est curieux mais évoquer la "story" T-Shirt Store comme nous le faisons toutes les semaines depuis le début de l'année, nous renvoie immanquablement vers des personnes que nous avons rencontrés. J’ai déjà évoqué la bande des amis de la fac qui furent les premiers clients, Yoann, un soutien précieux, mais lorsque je pense à la communication, les bouilles de la bande de Nova ou celles de Vincent et Stéfan chez Oui Fm me reviennent à l’esprit. Voyant arriver un mec avec des t-shirts sous le bras et des pubs nazes enregistrées à la maison ils ont fait ce qu’ils pouvaient pour arranger au mieux les tarifs. C’est ce qui a permis à T-Shirt Store de se payer des pubs à la radio.
Nova était encore dans le quartier Bastille à Paris dans un immeuble complet. Au 7eme, à l'étage de la direction on croisait Jean-François Bizot ou Jacques Massadian. Il régnait encore dans cette radio le sentiment de liberté qu'avaient initié les radios libres dans les années 80. Chez Oui, déjà rachetée par Branson (celui de Virgin) c’était beaucoup moins free. Jérôme, Yas, Nadine, Marc et bien d’autres chez Nova étaient devenus des potes, nous étions invités dans les soirées organisées par Patrice dans tous les établissements en vue que comptait la capitale. Je ne sais pas comment ils parvenaient à convaincre des sponsors mais tout était gratos. La soirée la plus folle fut sans nul doute celle qui eu lieu dans une dizaine d'établissements le même soir avec des navettes. J'entends encore le rire si caractéristique d'Aline Afanoukoé s’esclaffant dans une nacelle de la grande roue, un arrière goût d’années 80 ! Les premiers temps de T-Shirt Store, dans une époque où le commerce en ligne était encore balbutiant étaient aussi celui de nos premiers articles. Le journal de la Fac, le magazine de la ville et la presse locale. Bien sûr des journaux plus prestigieux consacrerons plus tard des pages à notre échoppe de maillots de corps sérigraphies mais dans ce domaine comme dans bien d’autres ça part souvent du local, qu’ils en soient ici remerciés.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Episode 5 : Faudrait peut-être savoir dessiner

Episode 11 : Le déménagement

Episode 4 : Merci Fabrice